Soumis par admin le lun 21/08/2017 - 01:38
Freedom

Il parait que les jeunes ne s’intéressent pas à la politique. Qui pouvons-nous blâmer?

Pourtant, les jeunes ne devraient pas s’auto-exclure de la scène politique. Parce qu’en fin de compte, de gré ou de force, la politique vous affectera toute votre vie.

Vous hésitez encore à vous engager ? Voici cinq (5) bonnes raisons pour vous faire sauter le pas.

Mais avant de commencer, une petite mise à niveau s’impose : Il faut d’abord savoir ce qu’on entend par "politique".

La politique, qu’est-ce que c’est ?

Le mot "politique" lui-même est difficilement compris dans la langue française puisqu’il a plusieurs sens. L’anglais en revanche permet de distinguer clairement les trois (3) sens du mot:

  • La politique (Politics) est la science des affaires gouvernementales : la conquête du pouvoir (principalement les élections) et l’administration d’un territoire.
  •  Le politique (Polity) désigne une personne qui gouverne un territoire ou qui souhaite conquérir le pouvoir. (Synonyme: politicien).
  • La politique (Policy) est l’ensemble des principes de base par lesquels un gouvernement est guidé (la Constitution, les lois). C’est aussi, les objectifs déclarés qu'un gouvernement ou q'un parti cherche à atteindre et à préserver (ex : la politique de droite, de gauche ou du centre).

Pourquoi les jeunes devraient s’intéresser à la politique ?

1/ Contrôler le pouvoir

Power hand

Tout le monde ne peut pas diriger un territoire. Pour éviter le désordre et l’inefficacité, le peuple élit des représentants mais reste le seul et unique détenteur du pouvoir. Cependant, nous avons fait la plus grosse erreur de toute notre existence en croyant qu’après les élections, le pouvoir appartenait aux représentants. Le peuple est censé contrôler le pouvoir et influencer les décisions des représentants en fonction de ses besoins. Les citoyens ont le droit de regard sur toutes les actions des institutions et du gouvernement. Ils peuvent décider d’éjecter un politique ou de refuser une loi. Vous avez tous les pouvoirs. C’est à vous de décider si vous voulez le contrôler…ou pas.

2/ Protéger vos intérêts

Interests

Plus haut, on avait parlé la politique (policy) comme les lois et valeurs qui guident un peuple et ses dirigeants. On ira plus loin en parlant de politiques publiques (public policy). Il s’agit de l’ensemble de lois votées et mises en place par les branches administratives de la république (Ex: la légalisation de l’avortement, la loi sur le salaire minimum ou les reformes sur le système de santé…). En décidant des politiques publiques, les politiciens doivent avoir à cœur les intérêts du peuple car, c'est lui qui est le plus touché. Le peuple a le pouvoir et le devoir d’influencer ces décisions qui affectent directement leurs vies.

3/ Des droits et des devoirs citoyens

Droits et Devoirs

Participer à la vie de la cité est un droit mais aussi un devoir citoyen pour le bien-être et l’équilibre social. Participer à la vie de la cité revient à vous intéresser à la politique et vous engager. Vous pouvez participer de différentes manières. Le vote n’est pas l’action citoyenne par excellence. Il faut se former, participer aux débats, apporter des solutions, mener des actions pour servir sa communauté, revendiquer…

4/ La stabilité politique, les enjeux économiques et le bien-être social

poltical stability

L’instabilité politique est une plaie qui contamine l’économie des États. Et quand bien même certains États se vantent d’avoir une économie florissante alors qu’ils sont instables politiquement, ils ne sont que des géants aux pieds d’argile à l’instar du Nigeria. Et vous remarquerez que dans ces pays, le bien-être social est sévèrement touché avec une grande partie de la population qui vit sous le seuil de pauvreté. Engagez-vous, conjuguez vos efforts et vos idées pour une réelle stabilité politique.

5/ Les Enjeux démographiques

Demographics

50,5% des 7 milliards d’habitants sur la planète sont des jeunes de moins de 30 ans. Et 89,7% de cette jeune population vit dans les pays émergents et les pays en voie de développement (notamment en Afrique et en Asie) selon le rapport spécial The World’s Youngest Populations. Au vu des prévisions démographiques, la population Africaine pourrait doubler d’ici 2050. Cette jeunesse sera-t-elle une force ou une faiblesse ?

La jeunesse est la majorité et elle peut décider d’influencer positivement sa communauté. Elle peut décider de s’appartenir. Tout pouvoir qui n’est pas conditionné a tendance à devenir autoritaire. Regardez un peu autour de vous. Tout ce qui se passe sous nos cieux est d’une part le produit de notre inactivité ou de notre mauvaise activité. Nous avons la capacité, aujourd’hui, de nous engager en politique pour améliorer nos conditions de vie.

Marie-Emilienne Adiko.